« I have a dream »

 

Martin Luther King pendant son discours I have a dream
Martin Luther King, auteur du discours "I have a dream" le 28 août 1963 et dont le rêve s'est réalisé, malgré tout.

J’ai fait un rêve.

Dans ce rêve, Leysin avait construit un complexe sportif, augmenté d’un bowling, d’un cinéma, pourquoi pas d’un karting et d’autres activités. On inaugurait un manège cinq étoiles. Les gens des Ormonts et d’Aigle se ruaient dans notre centre médical, nos cinq médecins ne savaient où donner de la tête. Le magnifique boulodrome couvert et chauffé que j’avais tant espéré avait vu le jour ! Que de parties enflammées j’allais pouvoir jouer ! Et puis … 

DDDDRRRRRIIIIIINNNNNGGGGGG !

Maudit réveil ! La réalité me rattrape, les priorités reviennent à la surface. Le nouveau collège est impératif, il coûtera beaucoup d’argent. Si on rajoute une salle des fêtes digne de ce nom, je pense que pour la prochaine législature, les choix ne seront pas multiples.

Mais n’oublions pas que les rêves font avancer le monde !

Vive Utopia !

Le Père Pignan

En savoir plus :
Le discours de M. Luther King, 28.08.1963
« Utopia », écrit par Thomas More en 1516

2 réflexions sur “« I have a dream »

  1. Le Leysenoud Masqué dit :

    J’ai fait un rêve, c’était le 11 janvier 2011…

    Dans ce rêve, Le Forum Socialiste nous promettait « pas de gaspillage » en tout-ménages imprimés…

    Dans ce rêve, le Forum Socialiste mettait en exergue le principe suivant « Respecter l’autre, c’est également lui mettre les informations à disposition, sans forcément s’imposer à lui par voie postale, parce que nous savons les Leysenoud(e)s responsables ! »…

    DDDDRRRRRIIIIIINNNNNGGGGGG !

    Maudit réveil ! La réalité vous rattrape, les priorités reviennent à la surface. Les imprimés en papier par voie postale sont donc nécessaires malgré vos belles paroles? Hé oui, même le vôtre s’est invité chez moi ce matin via ma pauvre boîte aux lettres…

    Bien que votre « publicité politique » soit accompagnée par cette belle neige d’une naîve blancheur, elle ne vous rendra pas votre pureté perdue…

    « Cliquez ici pour sauvegarder notre tout-ménage sur votre ordinateur… mais … inutile de l’imprimer ! 😉 » écriviez-vous fièrement!

    Voici me semble-t-il une première promesse non tenue?

    Je suis déçu.

    Sans rancunes personnelles aucunes.
    Cordialement.

    1. Martin Grandjean dit :

      Ciel ! ne serait-il donc plus possible de rêver en paix dans ce village ?!

      Cher Zorro de la politique leysenoude, vous avez ma considération, en toute honnêteté (je n’écris pas sous pseudo, mes paroles m’engagent, donc) ! Non seulement vous suivez ce blog depuis sa mise en ligne, mais en plus vous y participez, rendant un peu plus vivant le dialogue par vos traits critiques et humoristiques.

      Je suis triste de la déception que nous vous avons causée, suite à un malentendu occasionné par votre lecture de notre article « une pluie de tout-ménages ? » du 11 janvier. Il n’y figure nullement notre intention de nous en tenir à notre seul premier envoi. Le lecteur y trouve plutôt la justification du format minimum, format que nous avons également privilégié pour le deuxième envoi, dont vous citez la réception dans votre commentaire. J’ajouterais même que ce deuxième envoi était déjà planifié lors de la rédaction de l’article incriminé.

      Pourquoi ? Parce que malgré un site internet, dont les visites – plus de 13’000 à ce jour – ont largement dépassé nos espérances, il est traditionnel que chaque parti fasse connaître ses candidats par cette voie. Conscients qu’il n’est pas évident pour tout le monde de consulter régulièrement un site internet, nous n’avons pas dérogé à cette tradition, tout en optant pour un dépliant aussi petit que possible. Nous vous laissons évidemment le soin de le comparer aux autres publicités politiques qui se sont également « invitées » dans votre boîte aux lettres !

      Dans ce même ordre d’idée, je me permets de vous signaler que, toujours dans le but de fournir aux leysenoudes et leysenouds les informations nécessaires à la bonne compréhension de la vie politique de notre village, nous avons opté pour un compte-rendu internet des délibérations du conseil communal, alors que l’Entente Leysenoude envoie systématiquement 1300 feuillets …

      Ne pas « gaspiller » ne veut pas dire ne pas investir dans les moyens de communication, cela signifie ne pas en faire trop
      , la nuance est assez évidente. A ce titre, comparez nos affiches (en taille et en nombre) à celles d’autres formations politiques leysenoudes …

      Avec mes meilleures salutations, et au plaisir de pouvoir vous rencontrer demain lors de notre stand, masqué ou pas !

      Martin Grandjean

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s